© by Swiss Parrot Association

Sauvegarde In situ des perroquets

 

Swiss Parrot Association ne s'engage pas seulement à sauvegarder les oiseaux en captivité et à vendre des perroquets et des accessoires de qualité mais contribue également à la sauvegarde des perroquets dans leur milieu sauvage. Elle soutient les projets mis en place par la Fondation World Parrot Trust mais aussi d'autres projets concrets .

 

Actuellement Swiss Parrot Association soutient le projet de sauvegarde des perroquets du Cap en Afrique du sud.

 

 

 

Projet sur les perroquets du Cap

 

Population mondiale : Moins de 1200 individus

 

Répartition Géographique : Endémique à la République d'Afrique du Sud,

s'étendant des régions Amathole et Transkei, dans le sud du Kwa Zulu-Natal,

et une forêt isolée dans la province de Limpopo.

 

Historique : Les Perroquets du Cap sont en danger critique d'extinction

en Afrique du Sud, ils ont subi une diminution de leur population au cours des 50 dernières années. La population mondiale des perroquets du Cap se répartit à parts égales entre deux populations distinctes dans l'Eastern Cape et KwaZulu-Natal, avec un groupe isolé supplémentaire d'environ 30 perroquets vivant dans les forêts Woodbush-Wolkberg, province de Limpopo.

 

Plus de 300 ans d'exploitation forestière des arbres yellowwood  a laissé que des parcelles de forêt résiduelles. Ils sont également menacés par la capture pour le commerce et par les maladies, en particulier la maladie du bec et des plumes (PBFD). 

 

Menaces :

  • Destruction de l'habitat

  • Capture pour le commerce des oiseaux

  • Taux de reproduction lent

  • Maladie du bec et des plumes (PBFD)

  • Destruction, considéré comme un ravageur des cultures

 

Les actions de conservation :

Depuis le milieu des années 1990 World Parrot Trust (WPT)

a soutenu le travail d'un certain nombre de

scientifiques / écologistes, les Drs. Craig Symes,

Olaf Wirminghaus, Colleen Downs, Steve Boyes et Rowan Martin,

pour sauver ce perroquet. 

 

Le but de leur étude était de :

  • Déterminer la répartition, le statut et l'abondance des perroquets du Cap

  • Étudier le régime alimentaire et l'état des ressources alimentaires

  • Déterminer les besoins de nidification

  • Se renseigner sur les zones où les perroquets du Cap sont confrontés aux plus grandes menaces

 

D'autres travaux se sont concentrés sur : 

  • Le suivi mensuel des populations

  • Les limites de reproduction et l'évaluation des sites de nidification

  • L'élaboration d'un plan d'action par espèce afin d'offrir des possibilités

  • de développement alternatif pour les communautés vivant à proximité

       des forêts

  • Un programme d'éducation à l'environnement

  • La politique nationale sur la conservation du perroquet du Cap en

       captivité et dans la nature

  • Les efforts visant à réduire l'abattage des arbres Yellowwood 

 

Les efforts actuels et futurs : 

WPT a soutenu des études avec le Dr Steve Boyes, Dre Colleen Downs et le Dr Rowan Martin depuis le milieu des années 2000. Depuis lors, il y a eu des travaux pour restaurer l'habitat naturel du perroquet du Cap. Les collectivités locales se sont impliquées dans le soins des forêts qui sont essentiels à la survie de ces perroquets.

 

Depuis la mise en place de ces actions, il y a eu des augmentations progressives du nombre d'oiseaux observés, le nombre d'oiseaux a doublé depuis 2002.